Divers médicaments ont un effet sur le microbiote. Les plus connus sont les antibiotiques, mais d’autres médicaments tels que les antiacides auraient également un effet délétère sur l’équilibre de nos bactéries.

Ceci est illustré dans une étude clinique récente dans laquelle un groupe de patients prenant un certain type d’antiacides (inhibiteurs de la pompe à protons, comme l’oméprazole) et un autre groupe ne prenant rien sont comparés.

Ces médicaments sont largement utilisés pour prévenir ou traiter les ulcères ou le reflux gastrique, et bien qu’ils aient déjà été associés à un risque accru de fracture et de malabsorption de certaines vitamines, restent largement consommés. Cette étude a montré que les patients prenant le médicament pendant au moins un an, ont montré une augmentation d’un certain type de bactéries (genre Streptococcus) et une diminution d’autres (Faecalibacterium) par rapport à ceux qui ne le prenaient pas.

La famille Faecalibacterium est l’une des familles de bactéries les plus abondantes dans l’intestin humain où elle joue un rôle anti-inflammatoire, le maintien de la santé intestinale. Une diminution de ce type de bactéries est également observée chez les patients atteints de la maladie de Crohn ou de la colite ulcéreuse. Ainsi, les auteurs concluent qu’une consommation prolongée de ces antiacides pourrait être associée à une inflammation intestinale.

Source